LA MARKETPLACE INDUSTRIELLE
pour les entreprises et les professionnels

DDS Logistics s’implante en Chine.

  • 11/03/2008, Paris,

  • Pour l’année du Rat, DDS Logistics part à la conquête de l’empire du Milieu.
  • Entreprise : DDS Logistics

 
L’éditeur de progiciels de gestion du transport et du commerce international vient d’ouvrir une filiale à HongKong et un bureau commercial à Shanghai. DDS Logistics se positionne ainsi au plus près du nouveau centre de gravité des approvisionnements mondiaux, et des bureaux de sourcing chinois.
Parallèlement, l’éditeur entend développer les ventes du produit de Sourcing International de la gamme DDS Shipper, un portail web capable de mettre en relation acheteurs et fournisseurs et de simuler les coûts logistiques des produits rendus à destination.

La Chine, nouvelle usine mondiale ? Plus de 70% des approvisionnements dans les pays à bas coûts ont été réalisés en Chine en 2006, contre 47% dans les autres pays asiatiques et 48% en Inde (source : eyeforprocurement 2006). Une tendance qui devrait encore s’accentuer dans les années à venir, « le potentiel l industriel de la Chine étant encore vaste », selon Jérôme Bour, PDG de DDS Logistics (photo ci-contre). « De plus en plus de distributeurs et industriels franchissent le pas et réalisent désormais leurs approvisionnements en Chine. Ils ouvrent des bureaux sur place pour se rapprocher et mieux gérer leur sourcing, les flux logistiques et de transport correspondants. Nous devions nous aussi être sur place. D’autant que tous les paramètres économiques vont dans le même sens : aujourd’hui le TMS, la gestion du transport, tout comme la gestion de l’international, sont devenus des passages obligés en termes d’investissements informatiques. »

Se rapprocher des clients actuels et toucher les industriels chinois
C’est aujourd’hui chose faite. DDS Logistics s’est implantée dans 2 des villes les plus dynamiques du pays : HongKong et Shanghai. Une filiale vient d’ouvrir dans la première et un bureau commercial ouvre ses portes en mars. Objectifs pour Fabrice Lebret (photo ci-contre), qui sera chargé du développement de DDS Logistics en Asie : dans un premier temps, se rapprocher et accompagner le développement de leurs clients français qui ont pour la plupart des bureaux en Chine, à l’image de Carrefour, Total, Gefco, Conforama, CMA CGM Logistics et Packard Bell. Et dans un second temps, DDS Logistics proposera ses progiciels à de nouveaux prestataires de services logistiques, transitaires, mais aussi aux industriels chinois et bureaux de sourcing.

« Les fabricants chinois proposent de plus en plus souvent des « packages tout compris » comprenant leurs offres de produits, les composantes logistiques et le transport à destination. Ce type de services est particulièrement attrayant pour les PME ne disposant pas d’une organisation logistique assez solide pour importer leurs produits. Les industriels chinois ont tout à gagner à optimiser ce service. Avec nos progiciels de TMS, ils pourront sélectionner le transporteur le plus pertinent en fonction de leurs besoins et offrant le meilleur rapport qualité/ prix », constate Jérôme Bour.

Un module entièrement dédié au sourcing
Pour toucher les bureaux de sourcing, DDS Logistics met en avant son module entièrement dédié à la problématique du sourcing international. Ce module très innovant, véritable portail collaboratif, met en relation acheteurs et fournisseurs sur une plate-forme Web commune. L’acheteur lance son « appel d’offres » sur la plate-forme, les fournisseurs y répondent. Le module Sourcing International aide à sélectionner les fournisseurs les plus pertinents, répondant aux critères de qualité, de coût, de délai… Sourcing International est également capable de simuler les coûts logistiques des produits rendus à destination : fabrication, logistique, frais douaniers, transport jusqu’à destination… Tous les paramètres de coûts sont intégrés. Les coûts d’acquisition sont réduits, tout comme les temps de recherche et de sélection des produits qui, dans certains cas, baissent de plus de 50%, grâce à l’automatisation et l’accélération du processus de sourcing.
« La part de la logistique pèse de plus en plus sur le coût des produits : elle représente près de 28% du prix d’un produit importé depuis l’international (source Accenture : février 2005), rappelle Jérôme Bour. Identifier les meilleurs fournisseurs et solutions logistiques, et au meilleur coût, permettra aux entreprises de renforcer leur compétitivité. Elles pourront à la fois maîtriser la marge import et le délai de disponibilité en magasin ou usine des produits achetés. »

Des partenariats locaux
Pour asseoir son développement, DDS Logistics prévoit de développer des partenariats locaux avec des intégrateurs, hébergeurs et associations, comme le China Supply Chain Council qui promeut le supply chain management dans le pays. DDS Logistics multiplie sa présence dans les salons professionnels. Déjà une centaine de contacts ont été pris lors du salon SITL Asia de décembre. Une expérience que DDS Logistics compte réitérer lors du Transport Logistics China, en juin à Shanghai et au CILF (China International Logistic Fair) en novembre à Shenzhen.

DDS Logistics
DDS Logistics est un éditeur de progiciels de transport et de commerce international. Leader français du TMS, il développe deux solutions : DDS Shipper et DDS Freight. DDS Shipper répond aux problématiques des approvisionnements et du transport pour les chargeurs, en assurant une gestion complète du commerce international et du transport multimodal (du référencement jusqu’à la livraison finale), en optimisant les flux et leur tracing, en offrant une vision globale de la supply chain et un suivi des flux financiers liés à ses opérations, en déterminant le coût rendu d’un produit. Destiné aux transitaires et aux 3 PL, DDS Freight permet une gestion complète des activités air, mer et route, et de l’organisation logistique internationale en assurant une intégration entre tous les acteurs. Il couvre à la fois les aspects transport (tracing des flux, gestion des documents de transport…) et douanes mais également toutes les opérations de vente et d’achat à l'export et à l'import.