L'ANNUAIRE INDUSTRIEL
Contactez les professionnels en direct

Spaciotempo UK installe un bâtiment temporaire en Antarctique

  • 01/11/2008, Fixecourt

  • La construction d’un nouveau complexe de recherche, à la station d’études Halley en Antarctique dans la partie anglaise, remplaçant l’actuelle Station de Recherche Halley V, est le challenge de construction le plus important de la Terre.
  • Entreprise : Spaciotempo®

 

Contexte

La construction d'un nouveau complexe de recherche, à la station d'études Halley en Antarctique dans la partie anglaise, remplaçant l'actuelle Station de Recherche Halley V, est le challenge de construction le plus important de la Terre. La station actuelle se trouve à environ 640 km du Pôle Sud sur la plaque « The Brunt Ice », qui fait 150 m d'épaisseur et qui coule à un taux de 0,4 km par an du nord ouest de Coats Land vers la mer, où, à intervalle irréguliers, naissent de vastes icebergs. Les scientifiques prévoient la naissance d'un gros iceberg aux environs de 2010. Il y a donc un gros risque que la glace sur laquelle se trouve la station actuelle, se rompe dans les prochaines années. La nouvelle station devra permettre de poursuivre une recherche de longue haleine sur les changements climatiques globaux là le trou de la couche d'ozone a été découvert.

Besoin

Dessinée par les architectes anglais Faber Maunsell et Hugh Broughton, la nouvelle station sera construite par Matlock-base Morrison Construction pour un budget de 22 millions de livres (28,6 millions d'euro). La construction s'étalera sur les 3 prochaines années et s'effectuera durant les mois de la saison estivale (de décembre à mars) afin de profiter des journées de 24h00 sans obscurité. Les 60 personnes de l'équipe de construction travailleront en 3/8 sous des températures comprises entre 0°C et -25°C.

Morrison Construction avait besoin d'un bâtiment de stockage et d'un atelier temporaire pouvant être facilement transportables par bateau et supportant des conditions climatiques extrêmes.

Solution

Les 200 m2 d'ossature aluminium sont complétés par un bardage acier renforcé par du PVC, des toitures en PVC et des portails renforcés pour résister aux vents violents.

En plus de ce bâtiment, Spaciotempo a formé les membres de l'équipe de construction afin de leur permettre de monter la structure à leur arrivée en Antarctique.

Bénéfice

Les appartements temporaires seront les premiers à être déballés et installées dès l'arrivée, afin de permettre à l'équipe de construction de décharger et de préparer dans de meilleurs conditions les 15 000 m3 de cargo nécessaire à la construction de la nouvelle station.

Le bâtiment servira également de base de repos et de cantine pour les ingénieurs.