Ce site utilise des cookies permanents et tiers pour l'amélioration de votre visite et des services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de cookies

Les équipements de manutention robotisés Yale® peuvent fonctionner sans aucune infrastructure additionnelle et ne sont pas limités à des itinéraires fixes. Au cœur de cette solution Yale se trouve la technologie Balyo, la meilleure technologie de navigation par géoguidage de l'industrie. Combiné à des systèmes télématiques tels que Yale Vision, les équipements de manutention robotisés offrent une visibilité sans égale sur l'ensemble des processus et sur chaque chariot.

Comment les sites peuvent-ils augmenter la productivité tout en réduisant les coûts ?
C'est depuis toujours une question récurrente dans le domaine de la manutention. Pour de nombreuses applications logistiques, l'introduction de la robotique offre un retour sur investissement intéressant.

« L'Industrie 4.0 évolue rapidement, de même que les technologies sur lesquelles elle repose. Les équipements de manutention robotisés Yale peuvent fonctionner sans aucune infrastructure additionnelle et ne sont pas tenus de suivre des itinéraires fixes, offrant ainsi d'énormes avancées en termes de flexibilité, de facilité d'utilisation et de productivité » explique Ron Farr, Warehouse Solutions Manager chez Yale.
À l'heure où la concurrence s'intensifie, les entreprises ne peuvent pas se permettre des investissements qui ne soient pas pratiques. Il est donc crucial de faire de ces bénéfices théoriques une réalité tangible.

Temps de fonctionnement accru et meilleure productivité
La chaîne d'approvisionnement est de plus en plus contrainte d'en faire toujours plus, en moins de temps et avec moins de moyens. La multiplication du nombre d'unités de gestion de stock (UGS) et la volonté de livrer plus rapidement ont défini une nouvelle "référence" : les services autrefois considérés comme des privilèges, comme la livraison gratuite en deux jours, font aujourd'hui partie des attentes pour toute commande.
Ces attentes sont à l'origine d'une évolution radicale des applications logistiques pour lesquelles les délais de livraison plus courts constituent un des principaux facteurs conduisant à la restructuration d'un entrepôt. Dans ce contexte, les entreprises ne tolèrent aucun temps d'arrêt et même des interruptions minimes peuvent avoir des conséquences financières graves.
« L"automatisation est une solution fiable pour réduire les risques de temps d'arrêt et de retards imprévus. Un chariot robotisé fonctionne en continu 24 h/24, 7 j/7 et n'est à l'arrêt que pour la mise en charge de la batterie. Les chariots robotisés peuvent être équipés de batteries LTO (lithium-oxyde de titanate), qui peuvent faire l'objet d'un biberonnage très rapide, sachant qu'un chargeur peut alimenter jusqu'à cinq chariots.
Les solutions robotiques Yale respectent les limitations de vitesse et réagissent bien et rapidement aux obstacles inattendus, réduisant les temps d'immobilisation potentiels liés aux chocs ou aux interruptions et améliorant à terme la longévité des équipements » ajoute Ron Farr.

Documents téléchargeables