Ce site utilise des cookies permanents et tiers pour l'amélioration de votre visite et des services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de cookies

Ishida y a créé une nouvelle ligne de conditionnement sur mesure pour des saucisses cocktail surgelées incluant deux peseuses associatives de la série haut de gamme RV dotées de systèmes d'alimentation et de distribution inédits. Une trieuse pondérale DACS-W-012 complète la fourniture.

La première des peseuses, une 24 têtes, alimente une thermoformeuse qui produit des barquettes destinées aux détaillants tandis que la seconde, une 14 têtes, fournit des sachets à la restauration.

Sitôt fabriquées, les saucisses sont introduites dans un surgélateur à spirale puis conditionnées. Pour Tulip, il est extrêmement important que la fabrication ne s'interrompt pas (l'usine travaille 8 heures/5 jours/semaine). Un stockage temporaire a donc été prévu (Work in Progress) permettant, par exemple, d'effectuer, sans perte de production, un changement de format. Puis les saucisses stockées sont réintroduites dans le process.

Dans le but d'optimiser son rendement, la peseuse 24 têtes a été divisée en 4 sections. Une fois pesées, les saucisses passent par un système de distribution 4x4 qui remplit 16 barquettes simultanément à raison de 12 cycles/minute.

Les cadences sont impressionnantes : 192 coups/minute pour une barquette de 220 g, 180 pour une barquette de 345 g et 150 pour une barquette de 480 g. Quant à la peseuse 14 têtes, on enregistre une vitesse de 50 coups/minute pour des sachets de 4 kg.

Sachant que le poids d'une saucisse est de 10 g, Tulip avait besoin d'un matériel hautement précis comme le sont les peseuses RV pour éviter les surdosages.

En agroalimentaire, le maintien de l'hygiène du matériel est tout aussi important. En cela, les associatives RV d'Ishida offrent toutes les garanties : certifiées IP69K, elles sont lavables à jets d'eau chaude, jusqu'à 80°, à une pression de 80/100 bar. Leur conception sans zones de rétention et les surfaces inclinées des machines permettent une évacuation rapide de l'eau.

Rob Hunt, directeur du projet souligne : « Notre avons établi une relation étroite avec Ishida. Elle a été cruciale pour assurer le succès du projet. Nous avons ensemble identifié, et résolu au fur et à mesure de l'avancement de l'étude tous les problèmes potentiels afin qu'ils n'entravent pas le niveau de production que nous avions fixé et auquel nous sommes parvenus. »