Ce site utilise des cookies permanents et tiers pour l'amélioration de votre visite et des services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de cookies

Gollandsky, Rossiysky, Poshekhonsky... ne sont pas des noms de musiciens mais de fromages russes. Ils comptent parmi les fromages hollandais, allemands, italiens...conditionnés par la société moscovite Pir-Pack au moyen de 6 lignes, à raison de 1000 tonnes/mois.

L'arrivée récente d'une gamme de fromages râpés, en cubes, flocons..., a conduit l'entreprise à investir dans plusieurs équipements de pointe, pour obtenir différentes épaisseurs et longueurs de copeaux et diverses granulométries, même ultrafines. Avec l'acquisition d'une peseuse associative Ishida 10 têtes, la ligne est à présent au mieux de son exploitation.

Vadim Molodtsov, directeur général de Pir-Pack : « Nous avions besoin d'une associative qui puisse traiter aussi bien les fromages humides comme la mozzarella que les fromages fragiles comme le parmesan. »

Grâce au système AFD (Automatic Feeder Drive) breveté par Ishida, la peseuse ajuste automatiquement les vibrations du système d'alimentation en fonction des caractéristiques du fromage (propension à s'emmêler ou à adhérer aux surfaces de contact).
De plus, les bennes sont revêtues de Téflon, matière antiadhésive. Les poids cibles varient entre 75 g et 1 kg, une plage de mesures aisément couverte par la peseuse.

Un produit « vivant » comme le fromage exige une hygiène irréprochable.
Pir-Pack effectue un nettoyage intégral de la ligne à chaque changement de produit.
« Toutes les pièces sont aisées à déposer et à remettre en place. La peseuse est lavée au jet, ce qui est facile et rapide » conclut Vadim Molodtsov.