Gollandsky, Rossiysky, Poshekhonsky... ne sont pas des noms de musiciens mais de fromages russes. Ils comptent parmi les fromages hollandais, allemands, italiens...conditionnés par la société moscovite Pir-Pack au moyen de 6 lignes, à raison de 1000 tonnes/mois.

L'arrivée récente d'une gamme de fromages râpés, en cubes, flocons..., a conduit l'entreprise à investir dans plusieurs équipements de pointe, pour obtenir différentes épaisseurs et longueurs de copeaux et diverses granulométries, même ultrafines. Avec l'acquisition d'une peseuse associative Ishida 10 têtes, la ligne est à présent au mieux de son exploitation.

Vadim Molodtsov, directeur général de Pir-Pack : « Nous avions besoin d'une associative qui puisse traiter aussi bien les fromages humides comme la mozzarella que les fromages fragiles comme le parmesan. »

Grâce au système AFD (Automatic Feeder Drive) breveté par Ishida, la peseuse ajuste automatiquement les vibrations du système d'alimentation en fonction des caractéristiques du fromage (propension à s'emmêler ou à adhérer aux surfaces de contact).
De plus, les bennes sont revêtues de Téflon, matière antiadhésive. Les poids cibles varient entre 75 g et 1 kg, une plage de mesures aisément couverte par la peseuse.

Un produit « vivant » comme le fromage exige une hygiène irréprochable.
Pir-Pack effectue un nettoyage intégral de la ligne à chaque changement de produit.
« Toutes les pièces sont aisées à déposer et à remettre en place. La peseuse est lavée au jet, ce qui est facile et rapide » conclut Vadim Molodtsov.