Ce site utilise des cookies permanents et tiers pour l'amélioration de votre visite et des services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Pour plus d'informations, consultez notre Politique de cookies

L'entreprise a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 526 millions de livres sterling avec un effectif de 3500 personnes. D'importants investissements, de l'ordre de 3,5 millions de dollars ont été attribués à l'un des 6 sites de transformation situé à Telford (à 50 km de Birmingham) où sont traités 1,5 millions de volailles/semaine.

La superficie portée à 100 000 m2 accueille deux nouvelles lignes de conditionnement signées Ishida. La collaboration entre les deux sociétés remonte à une quinzaine d'année avec la fourniture de deux associatives dédiées aux portions congelées.

La dernière acquisition en date : deux « stations spéciales viande fraîche » appelées Rotobatcher, alimentées chacune par une peseuse à vis Screwfeeder, adaptée aux produits collants. Le système, très compact, a aussi le mérite de n'occuper qu'une place au sol restreinte.
Principe de fonctionnement : la peseuse installée sur une plateforme délivre les portions sur le plateau rotatif du Rotobatcher où une équipe d'opérateurs est chargée de remplir les barquettes en apportant le meilleur soin à leur présentation puis de les trier selon différentes options : cuisses entières, pilons, filets... Ensuite, les barquettes sont dirigées vers une operculeuse.

Le premier système équipé de bennes de 5 litres, est dédié aux cuisses dont le poids cible varie de 900 g à 2,1 kg. Chaque opérateur traite environ 3,5 kg/heure de volaille, contre 2,8 kg précédemment et surtout, le surdosage a pu être réduit d'environ 30 %.
Quant au second, réservé aux filets, la peseuse a été munie de bennes de 2 litres. La ligne fonctionne à environ 40 coups/minute pour des portions de 500 à 765 g.

Pour assurer le strict contrôle qualité exigé par Faccenda, Ishida a complété son offre par :

  • le système Vision qui surveille aussi bien la présence et la bonne position de l'étiquette que les informations qui y sont portées comme les dates (de l'emballage, de la DLC...), le code à barres. 
  • le Sealtester qui en exerçant une légère pression sur chaque barquette, teste son étanchéité.

Enfin, le système IPS (Ishida Packing System) met en caisses normalisées les barquettes à grande vitesse (jusqu'à 150 barquettes/minute).

Debbie McConnell, responsable de la production : « Nous avons recours à l'automatisation pour optimiser nos rendements, mais jamais au détriment de la qualité. Le Rotobatcher combine harmonieusement la précision du pesage et la manipulation pour offrir des présentations au mieux de leur forme. »