Schweizer produit des aliments pour animaux. Récemment, l'entreprise décide de moderniser les lignes de conditionnements réservées aux biscuits et gommes à mâcher pour chiens. Les peseuses en place manquaient de précision. Par exemple, sur un paquet de 750 g, l'écart type pouvait atteindre 150 g, ce qui équivalait à perdre 1 paquet sur 5 !

Deux peseuses Ishida des gammes RS et SE, à 10 têtes chacune ont été installées. Actuellement, sur ce même paquet, l'écart type moyen ne dépasse pas 1,6 g.

La première associative est dédiée aux gommes à mâcher dont la longueur peut atteindre 185 mm. Elle est donc équipée de bennes de 5 litres.

La seconde peseuse a été attribuée aux biscuits dont les formes et saveurs varient pour constituer une gamme de 40 produits différents proposés selon 4 tailles de conditionnement dont des doypacks. La SE a été adaptée à la fragilité des biscuits (chutes des biscuits réduites au maximum) pour éviter leur effritement.

Preuve d'un conditionnement réussi : Schweizer propose ses produits en doypacks à fenêtre qui laissent voir gommes à mâcher et biscuits en bon état, sans détérioration ni poussière.

Le changement de format ultra rapide grâce aux programmations enregistrées, est par conséquent fortement apprécié. Les peseuses, très flexibles, offrent 3 modes de fonctionnement : en automatique, par cycle d'environ 20 secondes entre chaque pesée afin que l'opérateur contrôle étroitement le process et le remplissage manuel des sachets au moyen d'une pédale actionnée par l'opérateur. A noter : à présent, 2 opérateurs au lieu de 3 suffisent au fonctionnement des machines.

Les cadences des peseuses ont été adaptées aux vitesses des ensacheuses.

Walter Frey, directeur de production : « je suis vraiment étonné de constater combien il est facile de nettoyer ces machines. Par rapport à nos anciens équipements, la différence est énorme. »