LA MARKETPLACE INDUSTRIELLE
pour les entreprises et les professionnels

Rapidité et réduction des déchets

  • 08/12/2009, Joigny

  • Respectez les obligations du programme WRAP en matière d’emballage
  • Entreprise : Sealed Air S.A.S.

 

La pression monte ! À l'approche de l'échéance 2010, date limite pour atteindre les chiffres de réduction des déchets d'emballage prévus par le Courthauld Commitment de l'organisation britannique WRAP (Waste and Ressources Action Programme ou Programme d'action en matière de déchets et de ressources), les revendeurs et les marques doivent relever le défi : protéger efficacement leurs produits pendant leur stockage et leur transport tout en réduisant au minimum la quantité de matériau utilisée.

C'est avec cette problématique à l'esprit que Stuart Roberts, Directeur Européen de Marketing du département Protective Packaging chez Sealed Air, l'un des principaux fabricants de matériaux et systèmes innovants d'emballage de protection, explique comment les entreprises peuvent parvenir à réduire leurs déchets d'emballage tout en assurant à leurs produits la meilleure protection possible.

Du fournisseur à l'atelier

L'itinéraire typique d'un produit, qui englobe toutes les étapes de la pré-production jusqu'à la post-production, peut comprendre des milliers de kilomètres et un produit moyen peut être soumis à de nombreuses contraintes lors de sa manipulation et de son transport. Les dommages peuvent généralement se produire en plusieurs points du cycle distribution, notamment lors de l'empilage, du chargement et du déchargement, du conditionnement en conteneur et du transport par camion, bateau ou avion.

Au cours d'un itinéraire typique, les produits doivent passer par de nombreux stades de distribution avant d'atteindre leur destination. Ils sont alors vulnérables et exposés à diverses formes de dommages. Les risques de dommages les plus communs incluent les vibrations liées aux modes de transport utilisés ainsi que les risques d'impacts qui peuvent apparaître aussi bien lors du transit que de la manipulation.

Le coût des produits endommagés 

Dans le climat économique actuel, les produits endommagés ne sont pas une option envisageable. Protéger les produits de manière optimale grâce à des solutions d'emballage adaptées est donc une priorité pour les sociétés de fabrication et de distribution. 

Non seulement les marchandises endommagées coûtent de l'argent, mais c'est aussi la réputation des entreprises qui est en jeu à chaque fois que leurs emballages ne sont pas à la hauteur. En choisissant la solution d'emballage adaptée à leurs activités, les sociétés peuvent respecter les délais et préserver leur réputation auprès des consommateurs en réduisant les dommages subis par les produits pendant leur transport et leur acheminement jusque dans les rayons des magasins.

Comment réduire les déchets d'emballage sans compromettre la protection des produits

Pour aider les sociétés à faire des économies significatives et à éviter les dommages inutiles lors de la manipulation et de la distribution, il convient de consulter une société spécialisée dans l'emballage et de soumettre les produits à un processus de test très complet qui permettra de trouver le bon équilibre entre protection maximale et emballage minimal. 

Les tests impliquent souvent l'inspection du produit, notamment de sa taille, de son volume et de sa surface. Lorsqu'un produit arrive chez Sealed Air pour être testé, l'équipe technique commence par une inspection initiale du produit et le compare à des produits similaires pour lesquels la société a déjà fourni des emballages de protection en consultant sa base de données centrale.

C'est à ce stade-là qu'il faut évaluer quelle sera la forme d'emballage la mieux adaptée : papier, plastique ou mousse. Pour arriver à cette décision, il faut analyser différentes variables, parmi lesquelles le coût de l'emballage en comparaison avec le coût des éventuels dommages que pourraient subir le produit. Pour calculer cela, il est conseillé de faire faire une analyse de la valeur de l'emballage afin de déterminer quelle solution offrira le plus grand bénéfice financier. Par exemple, si une société doit faire face à des coûts élevés suite à des produits endommagés, alors l'introduction d'une solution d'emballage de protection de niveau supérieure ou sur mesure s'avèrera à long terme plus intéressante d'un point de vue financier que les pertes dues à la casse et à la nécessité de livrer à nouveau le produit.

Une fois que le type de matériau adapté a été identifié, on détermine quel est le meilleur design pour le produit concerné, avec toujours l'objectif de maximiser sa protection tout en minimisant la quantité de matériau utilisée. Une fois cette étape passée, une série de tests conformant aux standards établis par l'ISTA (Association Internationale de Sécurité des Transports) est effectué afin d'assurer que la solution d'emballage protègera le produit en termes « réels ».

Avant de commencer la procédure de test, le produit emballé est pesé afin de déterminer la hauteur de chute et la vitesse des vibrations auxquelles le produit doit résister. Dans les centres PDDC (centres de conception et développement d'emballage) Sealed Air de toute l'Europe, le processus de test comprend un test de vibration, pendant lequel un produit emballé est placé sur une table de vibration fixe et soumis à 14 200 impacts. La procédure comporte également un test de chute (choc), lors duquel le produit est laissé tomber sur toutes ses faces, de son coin le plus fragile à sa surface plane la plus grande.

Les matériaux d'emballage de protection disponibles

Il existe aujourd'hui une large gamme de solutions d'emballage de protection sur le marché, qui va des emballages de protection tels que les systèmes de rembourrage par film à bulles barrière AirCap® et les systèmes de rembourrage papier PackTigerTM jusqu'aux solutions sur mesure tels que l'emballage de suspension Korrvu® et la mousse Instapak®. Toutes ces solutions sont étudiées lors de la détermination de la solution d'emballage adaptée à un produit donné, afin d'assurer à ce dernier une protection optimale.

Dans le but de maximiser la protection et de minimiser l'emballage, de nombreuses entreprises se tournent vers les solutions d'emballage de protection à base de mousse, notamment la gamme Sealed Air des mousses Instapak®. La solution à base de mousse liquide, qui est moulée autour d'un produit à l'intérieur de son emballage extérieur, a été choisie par bon nombre de sociétés d'ingénierie, industrielles et de distribution pour assurer le remplissage des vides, le blocage et le calage ainsi que le rembourrage.

Étant donné ses performances de protection supérieures, la solution Instapak® est particulièrement intéressante pour les sociétés qui transportent des produits fragiles, délicats et coûteux. Un client qui utilisait auparavant des cartons pour protéger ses alternateurs automobiles lors de leur transit a choisi de passer à la technique Instapak® pour réduire les coûts dus aux dommages qui dépassaient les 70 000 Livres par an. En plus d'éliminer les dommages, la solution Instapak® a permis à cette entreprise de garder une méthode d'emballage rapide et de limiter le stockage d'emballages.

De plus, le nouveau kit de sachets de mousse Instapak Quick® RT a été lancé sur le marché pour que les sociétés puissent s'assurer que la solution Instapak® permettra d'offrir à leurs produits une protection maximale pendant le transport.

Les sachets de mousse uniques sont stockés à plat et multiplient leur volume initial par 27 quand, où et comme cela est nécessaire, réduisant ainsi de manière considérable les coûts du stockage, de la manipulation et des opérations dans leur ensemble.

Premiers pas vers la réduction des déchets

De nombreuses entreprises n'ont pas connaissnce des options disponibles - de combien elles pourraient véritablement réduire les déchets d'emballage et de l'argent qu'elles pourraient économiser.

Pour calculer les économies potentielles en matière d'emballage et pour assurer que les entreprises offrent à leurs produits une protection maximale de manière à la fois simple et rapide, nous conseillons l'utilisation de notre toute nouvelle calculatrice PVA (Analyse de la valeur de l'emballage) disponible à l'adresse www.pvacalculator.com

Accueillis par l'expert en matière d'emballage « Professeur Emballage », les visiteurs du site sont invités à remplir quelques champs simples, notamment le type d'industrie, la description du produit et le poids du produit. Au bout de quelques secondes seulement, la calculatrice PVA leur présente les économies qu'ils pourraient réaliser.

Nous souhaitons montrer aux entreprises que, en ayant recours aux analyses adéquates, elles peuvent réduire le volume de leurs emballages et faire des économies considérables en termes de transport, stockage et coûts de matériaux, tout en réduisant les dommages subis par les produits. Nous espérons que ce site Internet encouragera les visiteurs à revoir leurs besoins d'emballage et à procéder à des modifications qui auront un impact significatif sur leur résultat.

Pour voir combien vous pourriez économiser, visitez le site www.pvacalculator.com et mettez le Professeur Emballage au défi de réduire vos coûts d'emballage. Vous pourrez également y demander une consultation avec l'un des experts de l'emballage Sealed Air.